Par Mireille Massé, M.Sc., certifié Can-Fit Pro

La vie nous lance parfois des défis : certains très intéressants, d’autres beaucoup moins, comme une blessure. Voyons comment la gérer efficacement.

1- Le repos

Tout le monde le sait, mais personne ne veut l’appliquer : le repos fait partie de l’entrainement. C’est encore plus vrai en gestion de blessures, car pour se réparer, le corps a besoin de temps. Combien? Cela dépend de plusieurs facteurs : âge, sexe, niveau d’entrainement, entre autres. Il faut aussi savoir que selon la gravité de la blessure et comment elle s’est développée (aiguë ou chronique), le corps peut mettre quelques jours à plusieurs mois pour se reconstruire.

2- L’alimentation

Souvent négligée, la nutrition est la base de la reconstruction des tissus. Pour une récupération optimale, une alimentation saine basée sur des produits frais, une grande quantité de fruits et légumes, suffisamment de glucides et des bons gras sont nécessaires.

 

3- Une équipe de thérapeutes

Avoir mal est une chose. Il est impératif de savoir quelle est notre blessure pour la traiter correctement. Avoir recours aux conseils d’un ou de plusieurs professionnels de la santé (physiothérapeute, ostéopathe, chiropraticien, acupuncteur, kinésiologue, etc.) qui vous guideront vers un diagnostic précis est très important. En effet, savoir quels sont les mouvements à éviter, le niveau d’entrainement à adopter et les exercices de renforcement à effectuer pour vous rétablir de votre blessure est le point d’ancrage vers la réussite d’un retour à votre sport.

4- Yoga et pensée positive

On sait maintenant que le yoga est une bonne façon de gérer le stress et les émotions. Alors au-delà de l’exercice même, il est important d’adopter une attitude positive par rapport à la situation et de trouver une activité (cross-training) qui vous aidera à conserver vos acquis…. et votre santé mentale intacte!

_MG_1580bis

La pratique du yoga est une bonne façon de travailler votre souffle et votre souplesse tout en renforçant vos muscles afin de garder votre corps actif. En collaboration avec votre thérapeute et votre professeur de yoga, assurez-vous de faire les exercices qui sont indiqués dans votre situation pour ne pas aggraver votre blessure.

 

Parce que ça n’arrive pas qu’aux autres…

Cet été, à la suite d’entrainements en côte et beaucoup de fatigue, je me suis retrouvée, début août avec une tendinite et une bursite à la hanche. Je n’avais pas de course de planifiée pendant l’été, mais je faisais ma formation intensive de yoga et j’étais inscrite au Défi Everest-St-Pierre (www.defievereststpierre.com) à Rivière-du-Loup qui avait lieu le 6 septembre. J’ai donc appliqué les conseils que je prodigue :

DSC02292 geoactif defievereststpierre

1- J’ai arrêté de courir pendant plusieurs semaines. Puis, quand j’ai tenté de courir et que la douleur est apparue, j’ai arrêté immédiatement. J’ai plutôt fait de la nage et de la marche en plus du yoga. Au cours des 2 semaines qui ont précédé l’évènement, j’ai fait de la marche en côte…. facile à trouver à Charlesbourg!

2- J’ai diminué les sucres et me suis alimentée le mieux possible avec plus de 10 portions de fruits et légumes chaque jour.

3- J’ai été traitée par des thérapeutes qui me connaissent et qui m’ont aidée dans ma réhabilitation. J’ai aussi utilisé les services de physiothérapie offerts après l’évènement pour diminuer les conséquences après course.

4- Chaque jour de course, je fais des exercices de yoga plus doux et moins intenses, en ciblant les muscles tendus avec l’utilisation de balles et d’un rouleau.

Finalement, j’ai participé à l’activité non pas pour battre mon record personnel, mais pour le plaisir! J’ai utilisé le truc des trailers en poussant mes cuisses avec mes mains pour me propulser et fait du jogging lent en descente. Je n’ai pas fait beaucoup de montées, mais j’ai respecté les limites de mon corps, ce qui fait en sorte que dans la même semaine, j’ai pu reprendre lentement la course.

_P7A8374-2bis

Pour de plus amples informations, vous pouvez communiquer avec l’auteure à l’adresse suivante : mmasse@transform-action.com

 

Laisser un commentaire